Encore une histoire de cartes postales ou de vendeur de fleurs... sans doute. Alors non seulement j'y vais de mon petit coloriage, mais je profite de cette journée pour dire mon admiration aux femmes qui m'ont accompagnée.

Ma mère bien sûr, mes grands mères, mes tantes, cousines ou amies, toutes ces femmes que je voyais si fortes avec mes yeux d'enfant, et que j'ai découvertes  fragiles, aussi.

Même quand elles étaient rongées, par l'incertitude ou quelque fois la peur, elles restaient debout, à nous épauler, nous aider, nous aimer. Et malgré le souci, la fatigue qui tiraient leur traits, et les cernes qui soulignaient leurs yeux, elles trouvaient le temps d'écouter nos petits bobos, et nos histoires sans queue ni tête.

Certaines savaient à peine lire et écrire, pas de grandes études brillantes, pas de "Wonder woman" telles qu'on en fabrique à la pelle dans nos beaux magazines, mais un coeur grand comme ça et tant d'amour à donner pour nous faire avancer dans ce drôle de monde et surtout nous faire garder confiance.

Merci de tout coeur pour ces précieux instants à vos côtés.

BB_DEC2

Bonne fête à toutes les mamans!